Les impératifs de notre métier


Valoriser et protéger l’œuvre confiée

En premier lieu, valoriser le plus justement et le plus joliment possible, l’œuvre qui nous est confiée.

Ensuite, et c’est tout aussi capital, protéger le document ou l’objet à encadrer. 

Profiter du passage de l’œuvre dans notre atelier pour l’examiner de très près et statuer sur son état de bonne conservation… Dans le cas contraire, vous signaler la ou les restaurations qu’il faudrait envisager pour assurer la sauvegarde de l’œuvre.  
 

L’encadrement, le faire-valoir de votre sujet.

Notre créativité, notre originalité, notre sens de l’esthétique, notre savoir-faire et une bonne culture en histoire de l’art, sont vos meilleurs atouts pour que la mise en valeur de votre sujet soit réussie.

Une connaissance générale des œuvres, de leur style, des techniques et des matières utilisées est primordiale pour pouvoir vous proposer le type de baguettes à utiliser, le style de montage et de fixation.

Qu’il soit fait pour un tableau ancien ou une toile contemporaine, l'encadrement doit être beau et flatteur, bien évidemment, mais, il n’existe que pour servir l’œuvre qu’il protège, pour la mettre en valeur elle, et ne jamais lui voler la vedette !


Profitez des dernières innovations

Toujours attentif aux nouveautés : outils, machines, fournitures et matériaux, qui permettront les plus belles réalisations, MAISON ESTELA dispose d’un choix considérable de baguettes - réactualisé dès la sortie de nouveaux modèles - pour satisfaire une clientèle de collectivités, musées, marchands de tableaux, collectionneurs, artistes et particuliers, tous attachés au travail haut de gamme et sur mesure de MAISON ESTELA.

 

Bien protéger pour éviter l’irréparable. 

Qu’il s’agisse de peintures, gouaches, aquarelles, pastels, dessins, etc. les risques d’altération des œuvres graphiques, voire les dangers de graves détériorations, sont hélas très nombreux. Insectes, champignons, pollution atmosphérique, vieillissement, jaunissement du papier, la qualité intrinsèque même, de certains matériaux utilisés pour la réalisation de l’œuvre ou d’un précédent encadrement : cartons, papiers, encres, couleurs, colles, etc… La liste peut être longue et les conséquences irrémédiables !  

Selon la nature et l’importance des restaurations à effectuer sur une œuvre, elles seront réalisées sur Tarbes, par Nicolas Estela lui-même ou, confiées à un spécialiste du réseau de restaurateurs agréés par MAISON ESTELA. Ces travaux ne sont engagés qu’à la suite de devis préalables.

Qualité « Muséum ». 

Bénéficiant d’une formation technique très poussée, spécifique à l’encadrement d’art, Nicolas Estela, gérant de MAISON ESTELA, reste par ailleurs, de façon permanente, très informé sur les derniers développements des technologies de protection, mis au point par les laboratoires de conservation : ses clients en sont les premiers informés et bénéficiaires.

Un premier exemple : utilisation de verre optiquement traité (Tru Vue Museum Glass). Deux avantages majeurs : neutralisation quasiment totale des rayons nuisibles (UV), responsables des dégradations de couleurs, voire des décolorations complètes et, suppression des reflets parasites, sans altération de la vision qualitative de l’image.  Même en milieu fortement éclairé, c’est l’œuvre que l’on voit et non pas, sur le verre, son propre reflet ou celui de la salle ! 

Deuxième exemple : les cartons à passe-partout conservation. Les contrecollés utilisés aujourd’hui, dans un travail d’encadrement soigné, ne sont plus nocifs pour l’œuvre encadrée. On les qualifie de « passifs ». Nicolas Estela, propose à ses clients, des cartons à passe-partout conservation « actifs » ! (Cartons de conservation actifs Alphamat Artcare et Alphamount Artcare). C’est à dire que ces cartons bénéficient d’une adjonction de molécules neutralisant la demi douzaine de gaz domestiques polluants, présents dans l’air ambiant et dangereux pour la conservation de l’œuvre.  Le sujet encadré est ainsi protégé, à la fois contre les risques de contamination issus du vieillissement des matériaux et aussi contre les agressions de la pollution atmosphérique.    

Vous pourrez avoir chez vous, ces encadrements de conservation, en « qualité muséum » !
 

Un métier d’art dans les meilleures règles. 

Un métier qui associe en permanence, tradition et innovation, culture et compétence ; un métier de virtuose ; un métier éclectique où le savoir-faire s’apprécie dans chaque type de travail : opération de nettoyage, de petite restauration, de thermocollage, de plastification, réalisation de passe-partout avec biseau, anglais, français, réalisation de lavis sur passe-partout, réalisation de sous-verre, bi verre, encadrements avec baguettes…

La qualité technique du montage, le choix des matériaux d’encadrement : la qualité des verres, des cartons, des papiers, des colles, sont pour MAISON ESTELA les incontournables de ce métier, exercé dans les règles de l’art, pour le plus bel esthétisme de l’encadrement, la plus grande longévité possible et la meilleure conservation des œuvres qui lui sont confiées !

Dernier Tweet : C'est Collector !! 🖼️ #workinprogress . #tennis #legend #objetvintage #tellementtarbes - Il y a 14 jour(s)